Axe 4 : Intelligence territoriale

Objectif thématique :

Renforcer les capacités institutionnelles des autorités publiques et des parties prenantes et l’efficacité des administrations publiques à travers des actions visant à renforcer la capacité institutionnelle et l’efficacité des administrations publiques et des services publics concernés par la mise en œuvre du FEDER, et en soutien aux actions au titre du FSE visant à renforcer la capacité institutionnelle et l’efficacité de l’administration publique.

Objectif spécifique 1 : Diminution des entraves au fonctionnement transfrontalier pour les citoyens et les institutions

Exemples d’activités et de projets envisagés :

  • Actions en matière de sécurité, de collaboration entre les services de police, de justice et de services d’aide (Approche commune face à la criminalité transfrontalière)
  • Collaborations entre autorités et services de secours dans l’Euregio dans le domaine de la gestion des risques et des luttes anti-crises et la collaboration en matière d’intervention en cas de catastrophe et d’accidents graves

Objectif spécifique 2 : Amélioration de l’attractivité du territoire transfrontalier

Santé

  • Elaboration d’une stratégie des soins de santé dans le domaine des technologies, du marketing et de l’économie de la santé et du tourisme
  • Amélioration des liens entre les soins à l’hôpital et ambulants existants
  • Coordination et mise en réseau des services de soins dans les versants transfrontaliers
  • Soutien à l’utilisation conjointe des organismes de santé
  • Soutien à l’amélioration de la mobilité des patients et du personnel dans les territoires transfrontaliers
  • Développement d’un programme de prévention de la santé eurégionale
  • Mise en oeuvre de la directive sur les patients 2011/24
  • Création de structures alternatives pour l’hospitalisation et les centres de soins infirmiers (accueil et admission)

Nature, patrimoine culturel et tourisme

  • Développer des projets innovants pour protéger, valoriser et conserver le patrimoine culturel, industriel, touristique, naturel et paysager (par exemple industrie, économie créative, tourisme fluvial, city-trips, thermalisme, parcs naturels, agrotourisme de la santé,….)
  • Améliorer la qualité de l’offre culturelle par des programmations communes, notamment la découverte et le développement d’activités culturelles innovantes qui permettent de promouvoir l’Euregio Meuse-Rhin sur la scène internationale
  • Soutenir le tourisme en tant que facteur économique par le biais :
    • de la coopération transfrontalière entre entreprises, infrastructures et activités de marketing
    • des projets d’innovation en vue d’améliorer le potentiel touristique et renforcer les réseaux et liens entre les services touristiques
    • de la coordination des actions et instruments innovants pour les touristes orientée entre autres vers le tourisme fluvial, le cyclotourisme, le tourisme durable, la gastronomie, paysages et nature, histoire, wellness
    • du soutien de la professionnalisation et de la formation des acteurs du tourisme
  • Développer des formations et opportunités professionnelles transfrontalières en vue de stimuler le tourisme durable
  • Promotion des rencontres entre citoyens et des échanges interculturels

Mobilité

  • Développement de l’utilisation d’une mobilité intelligente et durable
  • Développement de nouvelles possibilités de transport
  • Développement de moyens de transport alternatifs

Marché de l’emploi

  • Mise en adéquation des demandes des PME et de l’offre disponible de main d’œuvre
  • Encourager la gestion pro-active des bassins d’emplois transfrontaliers afin d’identifier et d’anticiper les attentes des employeurs
  • Capitaliser sur l’émergence des nouveaux métiers
  • Etudes au sein des entreprises sur les déficiences dans l’offre d’emploi
  • Promotion de la coopération transfrontalière des partenaires sociaux
  • Soutien d’initiatives liées aux guichets d’informations pour les citoyens, les employeurs et les travailleurs pour toutes les questions liées au transfrontalier.
  • Concertation et reconnaissance transfrontalières des qualifications, notamment pour les nouveaux métiers ;