Une Fondation

Cinq régions passent à la vitesse supérieure

Le principe de coopération transfrontalière dans l’Euregio Meuse-Rhin est arrêté en 1976.

Constituée en association de fait avec un secrétariat commun à Eupen (Bureau Euregio Meuse-Rhin), l’Euregio est, au départ, présidée collégialement par les Gouverneurs des Provinces belges de Liège et du Limbourg, par le Regierungspräsident de Köln ainsi que par le Commissaire de la Reine de la Province du Limbourg néerlandais.

Transformée en fondation de droit néerlandais en 1991, l’Euregio accueille, en 1992, la Communauté germanophone de Belgique en tant qu’entité fédérée distincte.

Une vocation

La mission principale de l’Euregio Meuse-Rhin est de promouvoir l’intégration de la population dans les régions frontalières en abordant l’ensemble des matières où "l’effet frontière" représente un obstacle majeur à la coopération, qu’elles soient de nature économique, sociale, culturelle ou linguistique.

Cette coopération a conduit en 1986, à l’établissement d’un Programme d’Action Transfrontalier (PAT). Fin des années 80, ce document a servi de base à l’établissement du Programme INTERREG I.

Celui-ci a contribué de façon déterminante au développement dynamique de la coopération trans- frontalière dans l’Euregio Meuse-Rhin.

Une Fondation pour la coopération transfrontalière

Comme pour les phases précédentes INTERREG 1, 2, 3 et 4, la Fondation Euregio Meuse-Rhin joue un rôle central dans la mise en oeuvre du Programme INTERREG 5. En effet, les 3 Etats membres l’ont chargée de la coordination de la mise en œuvre, de la gestion journalière et du suivi de celui-ci.